Ajouter une table des matières – également appelée sommaire – au début de vos articles de blog peut s’avérer être un « vrai plus », tant au niveau de l’optimisation du SEO de votre blog que de l’amélioration de l’expérience utilisateur (UX) de vos lecteurs.

Affichage d'une table des matières
Affichez une table des matières (sommaire) au début de vos articles WordPress (Gutenberg ou Divi).

Autrefois, il fallait avoir quelques connaissances en HTML pour pouvoir insérer une table des matières au sein de vos articles.

Ici, vous allez voir qu’il existe plusieurs solutions et nous les passerons toutes en revue…

Annonce : cet article contient des liens d’affiliation que vous reconnaitrez facilement. Les liens classiques sont en violet et les liens sponsorisés sont en rose.

1 – Pourquoi insérer un sommaire en début d’article de blog ?

Ajouter un sommaire au début de vos articles de blogs peut vous paraître insignifiant, mais pourtant c’est tout le contraire !

Lorsque je débutais dans le blogging, je n’insérais une table des matières que si ça valait vraiment le coup. C’est-à-dire que si l’article était vraiment très long ou un peu complexe.

Au fil du temps, je me suis rendue compte que ce « petit plus » était en fait indispensable pour de nombreuses raisons :

  • Mes articles étant de moins en moins succincts et de plus en plus développés, un sommaire permet de rendre le contenu plus digeste.
  • Cela aide les lecteurs d’Astuces Divi à mieux naviguer et à mieux comprendre les chapitres de mes articles. Ainsi, ils peuvent se rendre rapidement à la partie qui les intéresse le plus.
  • Lire le sommaire de l’article peut aussi aiguiser la curiosité des lecteurs qui n’auraient pas pris la peine d’aller plus loin que l’introduction.
  • Cela est indispensable pour Google qui a également besoin de connaitre rapidement le contenu de votre article et à mieux le comprendre grâce à une sémantique HTML adéquate.
  • La table des matières permet aux robots d’indexation de proposer des résultats enrichis (Richs Snippets) directement dans ses résultats de recherche, avec des liens qui pointent vers certains de vos chapitres.
Rich Snippet avec liens pointant vers les chapitres énumérés en table des matières
Rich Snippet avec des propositions de liens pointant directement vers des chapitres énumérés en table des matières

Ajouter un sommaire à vos articles est une optimisation à ne pas sous-estimer et peut vous permettre d’améliorer vos positions dans les résultats de recherche comme l’explique cet article bourré de conseils pour atteindre rapidement la 1ère page de Google.

Donc, avec une table des matières au début de vos articles, vous faites d’une pierre, deux coups !

D’ailleurs, lorsque j’ai un peu de temps, j’essaye de mettre à jour mes anciens articles pour optimiser et actualiser le contenu et j’en profite toujours pour y ajouter un sommaire, si ce n’est pas déjà le cas… C’est un gros chantier mais ça en vaut la peine !

2 – Insérer une table des matières grâce à une extension gratuite

Si vous envisagez d’effectuer ce chantier, vous aussi, je vous propose de découvrir un moyen simple d’y parvenir.

L’extension gratuite nommée LuckyWP Table of Contents est très facile à configurer et donne un résultat plus que satisfaisant, voyons comment faire…

2.1 – Installation de « LuckyWP Table of Contents »

LuckyWP Table of Content
LuckyWP Table of Contents

Tout simplement, allez à l’onglet Extensions > Ajouter, disponible directement depuis la partie administration de votre site.

Faites une recherche « table of contents » : installez puis activez le plugin LuckyWP.

Vous trouverez les paramétrages du plugin sous l’onglet Réglages > Table des Matières.

2.2 – Configuration de LuckyWP

Le paramétrage de ce plugin est très facile et ses options sont disponibles en ENG/FR. Il vous suffira de naviguer dans les divers onglets pour cocher/décocher les options qui s’offrent à vous.

2.2.1 – Onglet Général

TOC - onglet Général
LuckyWP – Onglet Général

C’est depuis cet onglet que vous pourrez effectuer les principaux réglages tels que :

  1. Le nombre minimal de titres qui déclenche la création d’une table des matières.
  2. La possibilité d’afficher le sommaire suivant la hiérarchie de vos titres (H1 – H2 – H3 etc.).
  3. Le type de numérotation à utiliser : des nombres, des chiffres romains, aucune numérotation etc.
  4. Le suffixe de la numérotation : aucun, une parenthèse ou un point.
  5. Le titre à afficher au-dessus de la table des matières.
  6. Activer le filtre permettant à l’internaute d’afficher ou de masquer le sommaire. Vous pourrez même changer les libellés.
  7. Ajouter une marge automatique avant le point d’ancrage et activer le défilement (scroll) fluide.

Une fois vos réglages effectués, n’oubliez pas d’enregistrer vos modifications.

2.2.2 – Onglet Apparence

TOC - onglet Apparence
LuckyWP – Onglet Apparence

L’onglet Apparence vous permet de customiser l’affichage de votre sommaire.

Vous pourrez spécifier la police, la graisse et surtout les couleurs à utiliser.

Les options sont plutôt complètes et vous permettent de personnaliser totalement votre table des matières en décidant de la couleur du fond, de la couleur des liens, des liens au survol et des liens visités.

Bref, tout est fait pour que votre sommaire se fonde avec la charte graphique de votre site/blog !

2.2.3- Onglet Insertion Auto

TOC - onglet Insertion Auto
LuckyWP – Onglet Insertion Auto

Le plugin LuckyWP permet une insertion automatique d’une table des matières au sein de vos publications.

C’est une bonne option qui pourrait vous faire gagner un temps fou, mais heureusement que cela ne reste qu’une option.

Si vous ne la cochez pas, le sommaire ne s’ajoutera pas de manière automatique et cela vous laissera plus de liberté sur l’endroit où vous souhaitez l’insérer (méthode manuelle).

2.2.4 – Onglet Réglages de la table des matières

TOC - onglet Traitement des titres
LuckyWP – Onglet Traitement des Titres

Depuis cet onglet, vous déciderez tout simplement des types de publication qui peuvent accueillir une table des matières.

2.2.5 – Onglet Divers

TOC - onglet Divers
LuckyWP – Onglet Divers

L’onglet Divers offre des options intéressantes, notamment au niveau du SEO…

  1. Cochez les titres à exclure de votre sommaire. Par exemple, vous pourriez décider que seuls les titres H1 – H2 et H3 y figurent et que les autres doivent être masqués.
  2. Décidez du format de vos URL. Un lien est créé automatiquement en interne : une ancre est donc placée à la fin de l’URL de vos articles. Avec cette options, vous pouvez décider de l’apparence de celle-ci.
  3. Concernant ces ancres ajoutées à l’URL, vous pourrez convertir vos titres en minuscule et remplacer les underscores (les tirets bas _ ) par des tirets.
  4. Deux options SEO sont également possibles : baliser le sommaire avec un « noindex » (cela indique à Google de ne pas indexer ces URL) et d’ajouter un « nofollow » à vos liens de sommaire (cela indique à Google de ne pas suivre ces URL). À vous de choisir ce qui vous semble être le mieux…
  5. D’autres réglages sont également possibles comme de décider de la balise HTML dans laquelle apparaîtra votre table des matières (UL ou DIV).

2.3 – Insertion du sommaire LuckyWP au sein de vos articles de blog

Voilà, les réglages étant effectués, vous pourrez profiter de cette nouvelle fonctionnalité.

Si vous avez décidé d’insérer automatiquement le sommaire, normalement, tout est déjà en place. Vous n’aurez rien à faire de plus que de vérifier l’apparence de celui-ci au sein de vos articles.

Si, par contre, vous avez décidé d’insérer manuellement la table des matières de LuckyWP au sein de vos articles, voici ce que vous devrez faire :

Insertion de la table des matière avec Gutenberg
LuckyWP propose un Block Gutenberg pour afficher la table des matières

Lors de la rédaction de vos articles avec le nouvel éditeur de WordPress (Gutenberg), vous pourrez facilement insérer un bloc « Table des matières »disponible dans « Blocs Communs » – à l’endroit où vous le souhaitez.

Ce bloc récupèrera tous les titres identifiés au sein de votre articles et les listera sous la forme d’un sommaire cliquable.

Vous n’avez rien d’autre à faire…

Découvrez d’autres plugins compatibles avec Divi… et qui vous veulent vraiment du bien 😉

3 – Insérer un sommaire manuellement avec Gutenberg

Si vous êtes du genre réticent et que vous n’aimez pas beaucoup ajouter des plugins à gogo inutilement, vous devriez alors suivre cette deuxième solution : ajouter manuellement une table des matières à l’aide de Gutenberg.

Idéalement, il vous faudrait quelques connaissances en HTML, mais rien de très compliqué si vous suivez ces étapes :

Lorsque votre rédaction est terminée ou lorsque le plan de votre article est terminé, vous devrez ajouter un IDENTIFIANT pour chacun de vos paragraphes.

Les blocs TITRES de Gutenberg sont alors idéaux pour cela.

Insérer manuellement une table des matières avec Gutenberg
Créer les ancres utiles pour le sommaire Gutenberg
  1. Sélectionnez le bloc de titre à modifier : cliquez sur le menu contextuel (les 3 petits points) et choisissez « modifier en HTML ».
  2. Vous verrez alors la version HTML de votre titre. Celui-ci est placé dans des balises H2, H3 H4 etc. Dans cette balise, vous devez ajouter un identifiant unique que vous créerez pour chaque titre. La balise <h2> devra ressembler à cela <h2 id= »mon-identifiant-1″>. Vous renouvellerez cette action pour chaque titre en prenant le soin de ne jamais utiliser le même ID et sans utiliser des espaces ou des caractères spéciaux.
  3. Vous pourrez ensuite refermer l’édition du HTML en sélectionnant « Modifier visuellement ».
créer le sommaire avec une liste Gutenberg
Créer le sommaire à l’aide d’un bloc « liste » de Gutenberg

Une fois que tous vos titres détiennent un identifiant (ID), vous pourrez insérer un « bloc Liste » pour énumérer les éléments de votre table des matières.

Pour chaque élément, il vous suffira d’insérer un lien tel que #mon-identifiant-1, #mon-identifiant-2, #mon-identifiant-3 etc.

Cela permet de créer un lien interne à l’article qui mènera l’internaute à l’endroit désiré.

Il est temps de tester Divi gratuitement pour voir de quoi il est capable… C’est par ici !

4 – Insérer une table des matières manuellement avec le Divi Builder

Pour créer une table des matières dans une page/article utilisant le Divi Builder, c’est à peu près pareil qu’avec Gutenberg :

Tout d’abord, vous devrez insérer autant de ligne (rangée) ou de section que vous aurez besoin de paragraphe. En savoir plus sur la manière dont fonctionne le Divi Builder.

Lorsque vos paragraphes sont bien séparés dans des rangées et sections différentes, vous pourrez ajouter un ID (identifiant CSS) qui serviront à la création de votre table des matières.

Ajouter un ID CSS dans une ligne Divi
Ajouter un ID CSS dans une ligne (rangée) Divi
  1. Éditez les réglages de la rangée
  2. Allez à l’onglet AVANCÉ
  3. Dans le champ « ID CSS », saisissez votre identifiant unique. Par exemple : sommaire-1. N’utilisez pas de caractères spéciaux ni d’espaces.
  4. Enregistrez vos modifications.

Vous devrez renouveler cette étape pour chacun de vos paragraphes.

Ensuite, vous pourrez créer le sommaire à l’aide d’un module Texte dans lequel vous ajouterez une liste à puce (ou une liste numérotée si vous préférez).

Créer un sommaire avec Divi
Créer un sommaire avec Divi à l’aide d’une liste à puce ou d’une liste numérotée.
  1. Ouvrez les paramètres du module Texte de Divi
  2. Surlignez l’un des éléments du sommaire (liste à puces ou numérotée)
  3. Cliquez sur l’icône d’insertion des liens
  4. Ajoutez l’identifiant CSS du paragraphe avec un « hashtag » comme préfixe. Par exemple : #sommaire-1
  5. Validez en cliquant sur OK
  6. Renouvelez ces actions pour chaque paragraphe : les identifiants doivent être uniques, ne l’oubliez pas.
  7. Enregistrez vos modifications.

Voilà, vous obtenez une table des matières fonctionnelle pour votre publication utilisant le Divi Builder !

5 – Insérer un sommaire manuellement avec l’éditeur classique de WordPress

Si vous utilisez encore l’ancien éditeur de WordPress pour rédiger vos articles de blog, vous pouvez également ajouter une table des matières facilement.

Table des matières avec le Classic Editor
Table des matières avec l’éditeur classique de WordPress

Il vous suffira de rédiger vos articles depuis l’éditeur VISUEL (écran de gauche sur la capture d’écran ci-dessus) puis de passer en version TEXTE (écran de droite sur la capture d’écran ci-dessus), pour insérer les identifiants CSS (ID) au sein des balises H2, H3, H4 etc.

Enfin, vous pourrez ajouter ces ID CSS comme adresse de lien au sein de votre sommaire, comme nous l’avons vu précédemment avec Gutenberg ou le Divi Builder.

Découvrez de nombreuses autres astuces et ressources directement sur le blog d’Elegantthemes.

6 – En conclusion : table des matières manuelle ou automatisée ?

Les méthodes manuelles sont efficaces et vous donne plus de liberté, cependant, cela demande beaucoup plus de temps qu’avec l’aide d’un plugin. Surtout si votre sommaire doit afficher des listes imbriquées !

Si vous souhaitez vous laisser tenter par la méthode avec plugin, sachez qu’il n’existe pas seulement LuckyWP, d’autres extensions gratuites ou freemiums sont également disponibles :

ajouter une table des matières dans Divi

Pin It on Pinterest

Shares
Share This